Liste de contrôle de la cybersécurité en 15 étapes pour votre entreprise

NRZ.Digital
0 0

L’année 2020 et même maintenant en 2021, le monde entier est confronté à un défi périlleux car nous sommes infectés par Covid-19, un virus mortel qui change considérablement notre mode de vie. De plus en plus de personnes ont commencé à travailler à domicile, augmentant ainsi le nombre de cyber-attaques et de brèches, en raison de la nécessité d’un écosystème de travail à distance immédiat. Cela a permis aux pirates de régner librement, profitant des lacunes de l’environnement de travail à distance. Chaque industrie a beaucoup souffert des violations et des attaques de ransomwares.

En 2021, alors que le virus affecte encore des millions de personnes dans le monde, la tendance du travail à domicile se poursuit et la cybersécurité reste un défi de taille. Selon l’estimation de Cybersecurity Ventures, on pense que la cybercriminalité coûtera au monde 6 billions de dollars par an d’ici 2021.

Il existe plusieurs types de cybermenaces, et avec les technologies émergentes telles que l’IA et le Machine Learning (ML), les pirates peuvent désormais identifier les vulnérabilités des réseaux et des appareils pour les exploits. Désormais, la question fondamentale à laquelle la plupart des entreprises sont confrontées est de savoir quelles mesures elles peuvent prendre pour mieux protéger les données dans ce paysage numérique mondial hautement connecté. Les entreprises devraient commencer à évaluer leur degré de préparation en matière de cybersécurité.

Liste de contrôle de la cybersécurité

Examinons une liste de contrôle de cybersécurité d’actions pour évaluer vos risques, identifier les menaces de sécurité, réduire votre vulnérabilité et améliorer votre préparation.

1. Établir des politiques informatiques solides

Les organisations doivent s’assurer que leurs politiques informatiques définissent comment leurs actifs informatiques peuvent être utilisés et quels domaines constituent une utilisation inappropriée. Les politiques informatiques sont à la base du plan de sécurité de chaque entreprise afin de garantir la sécurité des données à l’échelle de l’entreprise.

2. Formation régulière des utilisateurs finaux

Les employés doivent être informés des dernières tendances en matière de cybersécurité et les entreprises doivent fournir une formation régulière aux employés pour se protéger et protéger les actifs de l’entreprise contre les attaques malveillantes. La formation doit couvrir le phishing, la sécurité des mots de passe, la sécurité des appareils et plusieurs types d’attaques. De cette façon, les employés sauraient à quoi ressemblent les violations de cybersécurité et ce qu’ils peuvent faire pour protéger les données sensibles. Il est toujours idéal d’avoir des ateliers d’organisation une fois tous les six mois.

3. Mises à jour opportunes du système d’exploitation et des applications

Les applications et les systèmes d’exploitation de votre système doivent être à jour, garantissant que les derniers correctifs de sécurité sont mis à jour. Il est préférable d’éviter d’utiliser des systèmes d’exploitation où le fournisseur a cessé de fournir des mises à jour de sécurité car cela peut créer d’énormes risques de sécurité.

4. Utilisez le dernier logiciel antivirus et assurez-vous des mises à jour

Le simple fait d’avoir un logiciel antivirus peut ne pas être suffisant pour se prémunir contre les attaques. Il est nécessaire de mettre à jour le logiciel avec des informations sur les derniers virus et autres logiciels malveillants. Assurez-vous que votre abonnement au logiciel antivirus est valide et veillez à ce que le logiciel télécharge automatiquement les dernières mises à jour.

5. Politique de mot de passe fort

Les entreprises doivent maintenir une politique de mot de passe forte où les mots de passe des utilisateurs sont modifiés par rapport à leurs valeurs par défaut et les gens ont du mal à deviner. La politique de mot de passe doit garantir que les utilisateurs utilisent des mots de passe alphanumériques longs et complexes et ne réutilisent jamais les mêmes informations d’identification sur différentes plates-formes. De plus, le fait d’avoir des authentifications multifactorielles (MFA) peut donner une couche de sécurité supplémentaire aux entreprises, garantissant que leurs systèmes ne sont pas facilement compromis.

6. Contrôle d’accès bien défini

Les entreprises devraient restreindre l’accès aux informations et aux installations de traitement de l’information, en veillant à ce que seuls les utilisateurs autorisés y aient accès et en empêchant l’accès non autorisé aux systèmes et services. L’accès à des données sensibles par des utilisateurs non autorisés, accidentellement ou délibérément, peut entraîner des conséquences dommageables.

7. Réduisez les privilèges d’accès administratif

Les entreprises doivent s’assurer que tous les utilisateurs n’ont pas un accès administratif aux ordinateurs, aux réseaux ou aux applications. De cette façon, nous pouvons réduire le nombre d’utilisateurs installant accidentellement des logiciels malveillants, affectant les mesures de sécurité et mettant en danger les données sensibles. À l’aide de comptes «Super utilisateur», les rôles d’utilisateur peuvent être définis pour les personnes, limitant l’accès administratif aux utilisateurs non autorisés.

8. Segmentez et séparez vos réseaux

Les organisations soucieuses de la sécurité de leurs données doivent mettre en place une stratégie de segmentation et de ségrégation du réseau pour réduire l’impact possible d’une attaque ou d’une intrusion. De cette façon, les organisations peuvent garantir que la plupart des données confidentielles restent en sécurité et ne sont pas accessibles.

9. Activer les communications sécurisées

Les organisations doivent garantir le chiffrement des e-mails pour leurs applications de messagerie. Les utilisateurs doivent éviter d’utiliser des appareils indépendants de la volonté de l’entreprise pour partager des données confidentielles, car cela pourrait rendre le système vulnérable.

10. Assurer la sécurité de l’appareil

Les entreprises devraient avoir les appareils de leur entreprise activés avec le chiffrement de disque et la capacité d’effacement à distance pour les rendre inutiles lorsqu’ils sont perdus, volés ou entre les mains d’auteurs.

11. Activer la sécurité par couches

La sécurité en couches implique d’avoir des couches de sécurité offrant différents niveaux de protection. Les organisations doivent tirer parti d’un certain type de sécurité en couches, comme un logiciel antivirus, un pare-feu et même un système de prévention des intrusions.

12. Tests et analyses de vulnérabilité internes et externes

Pour comprendre les faiblesses et les vulnérabilités du système, il est fortement recommandé d’effectuer des tests de vulnérabilité internes et externes au moins une fois par trimestre. En effectuant des analyses internes, les programmes nuisibles sont vérifiés et dans des tests externes, la force de la segmentation et de la ségrégation du réseau est évaluée. Il est recommandé de tester la pénétration; des attaques simulées sont menées pour identifier les vulnérabilités dans les défenses du système et résoudre les problèmes qui n’ont pas été découverts auparavant.

13. Sauvegardes de données

La sauvegarde des données est probablement l’un des moyens les plus importants de protéger vos données. Il est recommandé de planifier une sauvegarde régulière pour garantir que vos données sont sauvegardées dans un emplacement sécurisé, chiffré et hors site. Les sauvegardes de données peuvent assurer la récupération des cyberattaques ainsi que d’autres catastrophes naturelles ou créées par l’homme.

14. Planification des interventions en matière de sécurité de l’information et de cybersécurité

Pour de nombreuses entreprises de plusieurs secteurs, la création d’un plan de réponse aux incidents de cybersécurité est devenue une exigence obligatoire et réglementaire. Un plan de réponse aux incidents offre à l’organisation des instructions claires pour les aider à se préparer, à détecter, à répondre et à se remettre des cyberattaques ou des violations de la sécurité du réseau. Le plan comprend des moyens d’atténuer les dommages causés par une cyberattaque réussie et la manière dont les systèmes peuvent s’en remettre immédiatement.

15. Pratiques de développement sécurisées

Enfin, les pratiques de développement sécurisées sont l’un des moyens de sécuriser le paysage des applications informatiques. Pour développer une application sécurisée, les entreprises doivent intégrer les pratiques de sécurité à toutes les étapes du cycle de vie du développement logiciel. Parallèlement à ces pratiques de développement sécurisées, à la bonne combinaison de procédures et d’efforts de sécurité, les organisations peuvent réduire le risque de violation.

Conclusion

Cette évaluation de la cybersécurité devrait aider les organisations à garantir des mesures de sécurité meilleures et renforcées. La mise en œuvre de systèmes et de politiques de cybersécurité peut être onéreuse, mais ce coût sera bien inférieur à ce que les entreprises encourront en cas de réussite d’une cyberattaque.

Vous voulez en savoir plus sur les évaluations de cybersécurité, parlez maintenant à nos experts en cybersécurité!

Nos experts peuvent vous guider et vous aider à mieux protéger vos actifs critiques contre les menaces de sécurité.


Happy
Happy
0
Sad
Sad
0
Excited
Excited
0
Sleppy
Sleppy
0
Angry
Angry
0
Surprise
Surprise
0

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

Le top 5 des choses que vous ne saviez pas sur les chatbots

Vous pensez peut-être que vous savez tout ce que vous devez savoir sur les chatbots: ce sont des agents conversationnels qui utilisent l’intelligence artificielle pour gérer de nombreuses requêtes et problèmes de routine pour votre entreprise, y compris le marketing, les commandes et le service client. Mais cette définition, bien […]

Abonnez-vous maintenant